Le principe du Portage Salarial instaure une relation entre 3 acteurs le salarié porté (vous), l’entreprise de portage salarial (CPS) et l’entreprise cliente (votre client).

1. Le salarié en portage effectue des missions auprès de son client après négociation du tarif et modalités de la mission.

2. L’entreprise cliente règle le montant des prestations directement à la société de portage salarial.


3. La société de portage reverse au salarié porté embauché en CDD ou CDI le chiffre d’affaires réalisé, sous forme de bulletins de paie après avoir cotisé aux différentes caisses (retraite, prévoyance, sécurité sociale, …)

Article L1254-2

  1. Le salarié porté justifie d’une expertise, d’une qualification et d’une autonomie qui lui permettent de rechercher lui-même ses clients et de convenir avec eux des conditions d’exécution de sa prestation et de son prix.
  2. Le salarié porté bénéficie d’une rémunération minimale définie par accord de branche étendu. A défaut d’accord de branche étendue, le montant de la rémunération mensuelle minimale est fixé à 75 % de la valeur mensuelle du plafond de la sécurité sociale prévu à l’article L. 241-3 du code de la sécurité sociale pour une activité équivalant à un temps plein.
  3. L’entreprise de portage n’est pas tenue de fournir du travail au salarié porté.