Les frais professionnels représentent les dépenses faites par le consultant en portage salarial dans le cadre de l’exécution de ses missions. On distingue alors deux catégories de frais pro bien distinctes.

Les frais de fonctionnement

Les frais de fonctionnement correspondent à tous les frais inhérents à l’activité du salarié porté et qui ne rentrent pas forcément dans le cadre de la réalisation d’une mission. Voici quelques exemples : achat de matériel informatique, abonnement internet, téléphone, achat de fournitures, nom de domaine, publicité, cartes de visite etc.

Grâce au portage salarial, vous pouvez présenter vos différents frais. Ils seront alors comptabilisés dans votre future paie, établie à partir de votre chiffre d’affaires. Le consultant porté peut ainsi éviter de payer des charges sociales sur ces dépenses. Autre avantage non négligeable : ces frais ne sont pas soumis à imposition.

Cependant, si vous souhaitez cotiser au maximum pour bénéficier au maximum des avantages sociaux du portage (retraite, chômage, sécurité sociale…), vous aurez intérêt à moins déclarer de frais ; ou tout du moins, évaluer le meilleur compromis entre avantages sociaux et charges sociales.

Les frais de déplacements

Les frais de déplacement correspondent à tous les frais occasionnés par les déplacements professionnels du consultant en portage salarial :

  • Transports (train, métro, bus, tramway, avion, taxi…) ;
  • Frais kilométriques ;
  • Repas professionnels ;
  • Hôtel (pour un rendez-vous éloigné du domicile, pour participer à un séminaire …)

Vous avez des frais de déplacements ? Il est tout à fait possible de les déclarer tout comme les frais de fonctionnement, ils seront alors pris en compte lors du calcul de la paie et permettront de réduire le montant des charges sociales et le niveau d’imposition.